chargement...

Castellet

Réservez vos billets ici

Ca y est, le départ est lancé pour le Team Aravi Racing. Plusieurs mois pour construire un tout nouveau camion de course, le T-Racing, de A à Z. Un boulot monstre que nos mécaniciens ont brillamment achevé ! Des week-ends, des soirées, des nuits, des jours fériés,… rien ne les a arrêté et le résultat est là :

C’est donc le vendredi 18 mai 2018 que le nouveau T-Racing est entré en piste pour son premier Grand Prix du Championnat de France ! Les essais presses se sont enchaînés et tout va bien. Maintenant, il n’y a plus qu’à comme on dit.

Samedi, lors des deux premiers essais de la journée, Lionel fera le 3ème meilleur temps derrière ses principaux rivaux : Thomas Robineau et Anthony Janiec.

Lors des essais qualificatifs, Lionel arrivera en 3ème position. Faisant parti des 10 premiers concurrents, il participe tout des suis après à la superpole. Le principe est très simple, ce sont les 10 camions avec le meilleur temps au tour qui repartent pour 15min. Le classement final pour le départ de la première course sera déterminés par les temps des 10 camions lors de la superpole. Lionel terminera à la 4ème place, il partira donc sur la deuxième ligne. Le Team TCS, représenté par Franck Conti, rencontre un problème avec le turbo qui a cassé. Franck Conti terminera quand même à la 6ème position.

Lancement de la course 1. Un départ propre pour tous les concurrents. Lionel Montagne qui a débuté en troisième position gardera cette même place tout au long de la course, tandis que ses principaux concurrents, Thomas Robineau et Anthony Janiec, creuseront l’écart. C’est sur Téo Calvet que Lionel Montagne devra garder un oeil car celui-ci le talonne de prêt ! Malgré quelques soucis mécanique, Lionel maintiendra sa position de 3ème.

Lancement de la course 2. Un départ non sans encombres car il propulsera des tonneaux sur la piste et modifiera totalement le classement dès le premier tour. De nombreuses collisions seront à déplorer, notamment sur les camions de Lionel Montagne, Téo Calvet et Grégory Ostasweski. Lionel restera un long moment dans les trois premiers, mais ses deux principaux rivaux, Anthony Janiec et Thomas Robineau finiront pas le dépasser. Ces derniers prennent de l’avance tandis que Lionel se bat avec Téo Calvet et Grégory Ostasweski. Pendant ce temps, c’est Florian Orsini qui aura un problème mécanique et se verra obligé de se mettre sur le bas côté. Sur le classement final, Lionel terminera à la 4ème place derrière Thomas Robineau, Anthony Janiec et Téo Calvet. Quand à  Grégory Ostaskeswki qui a terminé 6ème, il prendra une pénalité de 30 sec pour conduite antisportive lors de la collision avec Lione Montagne.. Il terminera à la 8ème position.

Suite à des problèmes techniques, abandon du Team Ttruck Toulousain.